3 juillet - 6 juillet 2018

S01

La Complexité Moléculaire dans le Milieu Interstellaire

Laurent MARGULES - laurent.margules@univ-lille.fr

Laurent Margulès (PhLAM, Lille), Olivier Berné (IRAP, Toulouse), François Lique (LOMC, Le Havre,

Description

De instruments pour l’observation astronomique présentant des caractéristiques techniques inégalées en termes de sensibilité, de résolution spectrale et angulaire sont actuellement en cours de développement ou d’exploitation. Les spectromètres à haute résolution couvrant le submillimétrique (GREAT à bord de SOFIA, ALMA et NOEMA) seront bientôt complétés par les observations dans l’infrarouge moyen avec le JWST. Ainsi, d’ici à 2019, c’est la quasi totalité de la région du spectre électromagnétique où se situe l’emission (vibrationelle et/ou rotationelle) des molécules qui sera couverte. L’exploitation optimale des résultats obtenus par ces nouveaux observatoires repose grandement sur les données de physique moléculaire. Parmi les questions qui pourront être abordées grâce à cette synergie entre observations et physique moléculaire, figurent celle des processus de formation des molécules organiques complexes, présentes dans le milieu interstellaire. S’il semble admis que les réactions sur les grains jouent un rôle majeur (Garrod and Herbst, A&A, 2006, 457, 927), les modèles ne permettent pas de reproduire les abondances importantes de plusieurs molécules organiques complexes. De plus, la détection du dimethyl-ether et du formiate de méthyle à très basse température (10K) dans un cœur pré-stellaire (Bacmann et al., A&A, 2012,541, L12) met en défaut les modèles astrochimiques actuels. Cet atelier propose de faire le point sur les modèles, les cibles prioritaires pour la recherche de nouvelles molécules dans le MIS, ainsi que les dernières avancées dans le domaine de l’astrophysique de laboratoire. Le format proposé de cet atelier consiste pour moitié de conférences invitées (au nombre de 5) et pour l’autre moitié des communications orales. Nous favoriserons les jeunes chercheurs pour la sélection des communications. Les thématiques abordées pourront aussi être d’intérêt pour les autres Programmes Nationaux : PNP, PNPS, PNCG.

Programme

Après midi de JOUR
2:00pm-2:30pm André Canosa, IPR - Rennes : Cinétique chimique des molécules d’intérêt astrophysique
2:30pm-3:00pm Alexandre Faure, LAOG - Grenoble : Molécules organiques et masers interstellaires
3:00pm-3:30pm Jean Hugues Fillon, LERMA -Paris : titre 1
3:30pm-4:00pm Romane Le Gal, Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, Cambridge, USA : titre 1
4:00pm-4:20pm Pause Café
4:20pm-4:50pm Roman Motiyenko, PHLAM - Lille : Astrophysique de laboratoire : apport de la spectroscopie térahertz
4:50pm-5:10pm Audrey COUTENS, LAB - Bordeaux : Complex organic chemistry in solar-type protostars : new detections with ALMA and NOEMA
5:10pm-5:30pm Jordan Molet, LAB - Bordeaux : Molecular complexity in the star forming region W43-MM1
5:30pm-5:50pm auteur :titre