14-17 mai 2019

S18

Exploration de Ryugu et Bennu par Hayabusa2 (JAXA) et OSIRIS-REx (NASA), atelier PNP

Organisateurs / SOC : Patrick Michel (michelp@oca.eu), Antonella Barucci (antonella.barucci@obspm.fr>, Jérôme Aléon (jerome.aleon@mnhn.fr)

Les missions Hayabusa2 (JAXA) et OSIRIS- REx (NASA) rendent visites actuellement à deux petits astéroïdes primitifs et potentiellement riches en carbone, et nous renvoient ainsi les premières images de deux petits mondes de ce type desquels elles ramèneront des échantillons sur Terre en 2020 et 2023, respectivement. La mission Hayabusa2 a déjà déployé et fait atterrir avec succès en Septembre-Octobre 2018 deux mini-rovers MINERVA-II et l’atterrisseur franco-allemand (CNES-DLR) MASCOT sur l’astéroïde Ryugu, de 900 mètres de diamètre, ce qui constitue une première dans l’histoire de l’exploration spatiale et nous a fait découvrir des images de surface fascinantes et riches en information. La première récolte d’échantillon est prévue pour le début Février 2019. Elle sera suivie d’une expérience d’impact à haute vitesse qui devrait produire un cratère de quelques mètres de diamètre et constituer la première expérience d’impact à l’échelle d’un astéroïde. La mission OSIRIS-REx, qui a atteint l’astéroïde Bennu de 500 mètres de diamètre le 3 Décembre s’est insérée en orbite autour de celui-ci le 1 Janvier 2019, ce qui constitue la première insertion en orbite autour d’un si petit corps, et va explorer l’astéroïde dans tous ses détails jusqu’à la récolte d’échantillon prévue en Juillet 2020. Ces deux missions, et toutes les « premières » qui les accompagnent, nous ont déjà offert leur lot de surprises, et nous commençons à peine à comprendre et interpréter les données que les sondes nous renvoient, tant ces deux objets défient notre intuition. Les images et autres données nous montrent deux mondes qui sont à la fois très semblables (forme, densité, albédo), mais aussi très différents (morphologie des cratères, des roches). Avoir la possibilité de comparer en temps quasi-réel deux objets du même type et en récupérer des échantillons est un avantage si extraordinaire que ces deux missions vont nous permettre d’avancer plus de deux fois plus vite dans notre compréhension de ces corps qui nous renseignent sur les premières phases du Système Solaire. Cet atelier présentera nos connaissances actuelles sur ces deux objets obtenus par ces deux missions et les nombreux défis qu’elles ont à affronter. Les opérations à proximité de si petits corps avec leur faible gravité sont une prise de risque, mais elles sont le seul moyen d’accéder à des informations qui permettent des avancées énormes dans nos connaissances, servant à la fois la science, ceux qui s’intéressent à ces astéroïdes comme ressources potentielles, et ceux qui sont préoccupés par la menace qu’ils représentent.

Programme

Vendredi 17, salle 1B16
14h00 Patrick MICHEL: Geological properties of Ryugu and Bennu, the two targets of Hayabusa2 and OSIRIS-Rex: twins, siblings or just different?
14h40 Maria Antonietta BARUCCI: Compositionall properties of Ryugu and Bennu, the two targets of Hayabusa2 and OSIRIS-Rex: twins, siblings or just different?
15h00 Frédéric MERLIN: OSIRIS-REx mission. Spectroscopy of the surface of Bennu using OVIRS
15h20 Pedro Henrique HASSELMAN: Ryugu and Bennu : two objects of the asteroid-comet continuum population?
15h40 Pedro Henrique HASSELMAN: Multivariate statistical analysis of the surface of (162173) Ryugu using NIRS3 and ONC data obtained by Hayabusa 2
16h00 Sandra POTIN: Investigation of the hydration features of Ryugu and Bennu with carbonaceous chondrites: experimental analysis and comparison with AKARI observations
16h20 Florian THUILLET: Numerical simulations of Hayabusa2 lander and sampling mechanism
16h40 Guy LIBOUREL: Organization of the return of samples by Hayabusa2 and OSIRIS-REx
17h00 Jérôme ALEON: Why bring asteroid samples back to the Earth when we have meteorites?
17h20 Jean DUPRAT: Preparing the analysis of Ryugu and Bennu samples with micrometeorites from the Concordia collection
17h40 Lidye BONNAL: Analyses combinées et comparaison aux chondrites d'une série de micrométéorites

 
ype,$year); ?>