14-17 mai 2019

S07

The low surface brightness universe

Contact

Samuel Boissier (LAM), (samuel.boissier@lam.fr), Françoise Combes, Jean- Charles Cuillandre, Pierre-Alain Duc, David Valls-Gabaud.

Rationale

Le ciel aux très basses brillances de surface est très riche, mais reste à explorer. La découverte en 2015 des galaxies ultra-diffuses (UDGs), de très faibles brillances de surface (25 mag/arcsec2), mais de taille semblable aux galaxies usuelles, pose de nombreuses questions. Leur abondance était inattendue, même si certaines avaient été détectées sur des plaques photos dans les années 70. Cette découverte provient des progrès technologiques, comme le télescope 'Dragonfl' (van Dokkum et al., 2015), ou le traitement fin du niveau du ciel dans les images CCDs. Les LSB sont accessibles avec le CFHT et MegaCam, quand l'algorithme Elixir-LSB est utilisé (MATLAS, NGVS et deux 'Large Program' en cours au CFHT : CFIS et VESTIGE).

Ces données permettent d'étudier des structures LSB dans les parties périphériques des galaxies, l'histoire de la formation stellaire dans du gaz ténu, par exemple dans les parties périphériques des galaxies ou dans les LSB géantes. Les galaxies UDGs ont des rapports masse-luminosité très élevés (>200) et sont dominées par la matière noire. La découverte d'une galaxie UDG dépourvue de matière noire aurait pu remettre en question cette propriété mais ce résultat est contesté (Trujillo et al. 2018). Ces études réactualisent et offrent un nouveau contexte aux questions qu'ont posées les premières détections de galaxies et structures LSB (e.g. O'Neil & Bothun 2000) : nos sondages contiennent-ils toutes les galaxies ? A quel point les fonctions de luminosité sont-elles biaisées (e.g. Geller et al. 2012) ? Les structures diffuses observées autour des galaxies massives sont-elles en accord avec les modèles cosmologiques ? Les galaxies LSB sont-elles de bons laboratoires pour étudier la matière noire ? Comment se produit la formation stellaire aux faibles densités de gaz ? Quels sont les processus qui quenchent la formation stellaire dans les LSBs/UDGs rouges ? Alors que ces questions importantes étaient restées en suspens, nous avons à présent de nouvelles observations, sur une plus grande gamme de l'espace des paramètres, pour y apporter des réponses.

Cet atelier a pour but de rassembler et organiser la communauté française intéressée par ces thématiques.

Toutes les présentations dureront 15 minutes (+3 minutes de questions). Les horaires sont susceptibles d'être légèrement modifiés ultérieurement.

Après midi du mercredi 15
2:00-2:17 D. Valls-Gabaud : MESSIER: the ultra-low surface brightness surveyor
(abstract)
PDF presentation
2:18-2:35 S. Lombardo : Curved focal plane telescope for observation of ultra-low surface brightness objects
(abstract)
PDF presentation
2:36-2:53 J.-C. Cuillandre : The Canada-France Imaging Survey as a Euclid precursor : blind all-Sky low surface brightness survey of the northern sky
(abstract)
PDF presentation
2:54-3:11 P.A. Duc : Exploring the low surface brightness universe: from CFHT to Euclid
(abstract)
PDF presentation
3:12-3:29 B. Mancillas : Probing The Merger History Of Red Early-Type Galaxies With Their LSB Substructures
(abstract)
PDF presentation
3:30-3:47 F. Combes : Star formation efficiency in low surface brightness regions
(abstract)
PDF presentation
3:48-4:19 ---------- Coffee Break ----------
4:20-4:37 Junais : A spectroscopic study of the giant low surface brightness galaxy Malin 1
(abstract)
PDF presentation
4:38-4:55 J. Freundlich : A simulation view on the formation of ultra-diffuse galaxies in the field and in galaxy groups
(abstract)
PDF presentation
4:56-5:13 S. Boissier : Studying Ultra Diffuse Galaxies in Virgo with CFHT-NGVS, GALEX-GUViCS and NGVS-VESTIGE
(abstract)
PDF presentation
5:14-5:31 A. Longobardi:Probing the Hα, HI and FIR emission in low surface brightness tails of Virgo galaxies and their connection with the Virgo intra-cluster component
(abstract)
PDF presentation
5:32-5:49 A. Ellien : Detecting Intra-Cluster Light With Wavelets: Presenting DAWIS
(abstract)
PDF presentation

Remerciements

The organisers of this workshop are supported by the Programme National Cosmology et Galaxies (PNCG) of CNRS/INSU with INP and IN2P3, co-funded by CEA and CNES
 
ype,$year); ?>