SF2A
ACCUEIL > MESSAGES > Message SF2A No 977 - 14/03/22

Message SF2A No 977 - 14/03/22


Message SF2A No 977 - 14/03/22

1. Des nouvelles de l’Observatoire SKA
2. 13ème Rencontre des utilisateurs du CFHT
3. Registration deadline (31 March) for the Solar Orbiter school 2022 in Sète (France)
4. SF2A 2022 : session 20 "Cosmic turbulence"
5. SF2A 2022 : session 17 "Activities around the JWST - Extragalactic Deep Legacy Fields
6. Journées "galaxies" du PNCG
7. Numéro de Mars 2022 de ’L’Astronomie’
8. Décès Marguerite Chopinet

1. Des nouvelles de l’Observatoire SKA

C’est avec le plus grand plaisir que nous pouvons annoncer deux excellentes nouvelles :

- SKAO a été inscrit en tant que organisation scientifique internationale (OSI) sur la Feuille de Route Nationale des Infrastructures de Recherche 2021, publiée aujourd’hui, 8 mars 2022, par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Toutes informations à la page web du MESRI :

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/la-feuille-de-route-nationale-des-infrastructures-de-recherche-2021-84056 .

- L’Observatoire SKA (SKAO) a signé un accord de coopération avec le CNRS, Cet accord, qui formalise l’engagement de la France dans ce grand projet, permet en particulier aux laboratoires et entreprises français de participer dès maintenant à la construction des deux télescopes en Australie et en Afrique du Sud. La signature a eu lieu hier, 7 mars 2022, lors d’une cérémonie à l’ambassade d’Australie à Paris. En mai 2021, le Conseil de SKAO a décidé à l’unanimité d’admettre la France comme membre de la nouvelle organisation intergouvernementale. Quelques jours plus tard le président Emmanuel Macron a confirmé la décision du pays de ratifier la Convention SKA à l’occasion d’une visite d’État en Afrique du Sud. Alors que le processus visant à compléter l’adhésion de la France au SKAO est en cours, l’accord avec le CNRS est une étape intermédiaire qui permet aux communautés scientifiques et industrielles françaises de poursuivre leur engagement avec le SKAO. L’évènement, organisé hier par l’Ambassade d’Australie dans le cadre du programme Australia Now - France, était aussi l’occasion du lancement du film australien en réalité virtuelle "Beyond the Milky Way" et de l’inauguration de l’exposition "Eurêka - l’Australie scientifique" à l’Ambassade, accessibles toute la semaine en s’inscrivant en-ligne.

https://www.skatelescope.org/news/skao-signs-agreement-with-french-national-research-agency-cnrs/

https://www.skatelescope.org/news/ska-observatory-to-welcome-france-as-new-member/

Bien cordialement,

Chiara Ferrari - Directrice de SKA-France.

2. 13ème Rencontre des utilisateurs du CFHT

Ceci est up rappel que la date limite pour la soumission des résumés pour la 13ème Rencontre des utilisateurs du CFHT est le 15 mars 2022

https://www.cfht.hawaii.edu/en/news/UM2022/2ndannouncement.php

Laura Parker et Daniel Devost.
CFHT 13th Users Meeting SOC.

Transmis par Daniel Devost

3. Registration deadline (31 March) for the Solar Orbiter school 2022 in Sète (France)

The Solar Orbiter school will be held in Sète (France) from May 30th to June 3rd 2022. *The deadline for the registration is on March 31st. *

The exploitation of the ESA Solar Orbiter mission will shape the activity of the international heliophysics community for the years to come. Its success will depend on our ability to combine in situ and remote sensing data. This school, to be held in on the Mediterranean coast town of Sète, will provide training to young scientists in using the extremely various datasets and the tools specifically developed to analyze them. It targets an international audience primarily composed of PhD students and junior postdoctoral researchers.

It will provide short presentations of the mission instruments and first results, hands-on activities for data analyses (including SunPy), as well as sessions for presentation by students. The school is organised by the French community, but is open to everyone.

For more information about the program and updates see :

https://solarorbiter.sciencesconf.org

Contact : solarorbiter@sciencesconf.org

Transmis par Miho Janvier

4. SF2A 2022 : session 20 "Cosmic turbulence"

Dear colleague,

After 2 years of zoom meetings, this year we hope to gather all together for SF2A 2022 in Besançon.

We want to pay your attention on the “Cosmic Turbulence” session (8-9/06/2022) that covers a broad spectrum of our community, precisely, 5 national programs of INSU, PNST, PNHE, PNPS, PCMI and PNCG :

https://journees.sf2a.eu/ateliers/s20-cosmic-turbulence/

Please consider submitting your abstract before the 31 of March :

https://journees.sf2a.eu/inscription/

With kind regards, Olga Alexandrova, Lina Hadid, Edith Falgarone, Pierre Lesaffre, Frederic Bournaud, Anaelle Maury, Helene Sol

Transmis par Olga Alexandrova

5. SF2A 2022 : session 17 "Activities around the JWST - Extragalactic Deep Legacy Fields""

Avec l’arrivée du JWST, la communauté va disposer d’un nouvel observatoire qui permettra d’étudier une population de galaxies lointaines jusque là inaccessible, depuis l’époque de la réionisation jusqu’au pic de formation stellaire et son déclin dans les galaxies massives. Cet atelier a pour but de presenter les programmes d’observations sur les champs profonds et les amas dans lesquels la communauté est impliquée, et d’échanger autour de deux des thèmes phares du JWST : First Light et Assembly of Galaxies.  Le programme de l’atelier est disponible à cette adresse : 

https://journees.sf2a.eu/ateliers/s17-activities-around-the-jwst-extragalactic-deep-legacy-fields/

L’appel à contributions orales et ePosters est ouvert jusqu’au 31 Mars sur le site des journées sf2a. 

Organisateurs : H. Atek (IAP), L. Tresse (LAM), B. Magnelli (AIM), M. Trebitsch (U. Groningen), L. Ciesla (LAM), J. Blaizot (CRAL), J. Richard (CRAL)

Transmis par Hakim Atek

6. Journées "galaxies" du PNCG

Le Programme National de Cosmologie et Galaxies (PNCG, https://pncg.lam.fr/) organise du 20 au 22 juin 2022 à Strasbourg des journées nationales portant sur la formation et l’évolution des galaxies, les galaxies proches, et l’archéologie Galactique. Tous les thèmes dans les axes correspondants du PNCG sont concernés (les axes “cosmologie” et “grandes structures” sont plutôt couverts par des actions communautaires soutenues par le PNCG : action DE, CMB France, TUG).

Site web :

https://jpncg22.sciencesconf.org/

Nous encourageons particulièrement les porteurs de projets soutenus par le PNCG ainsi que les étudiants, postdocs et jeunes chercheurs à venir présenter leurs travaux. Il est possible de demander un soutien financier au PNCG lors de l’inscription, pour venir présenter ses travaux. Les présentations seront en anglais. Date limite pour soumettre une contribution : 6 mai 2022.

Thèmes clés :
- Formation et évolution des galaxies : les premières galaxies, propriétés statistiques des galaxies, physique de la croissance des galaxies, lien avec l’environnement, groupes et amas de galaxies
- Galaxies proches et Archéologie Galactique : lien de la formation stellaire avec le milieu interstellaire, populations stellaires, enrichissement chimique et gaz primordial, dynamique galactique et matière noire

Les journées se tiendront dans l’amphithéâtre du Collège Doctoral Européen (https://cde.unistra.fr/, 46 bd de la Victoire 67000 Strasbourg), en face de l’Observatoire astronomique de Strasbourg (ObAS, https://astro.unistra.fr/).

Transmis par Jonathan Freundlich

7. Numéro de Mars 2022 de ’L’Astronomie’

Le numéro de mars 2022 de l’Astronomie (n°158) vient de paraître. De nombreux membres de la SF2A y ont participé. Ce numéro consacre une large place au télescope spatial James Webb Space Télescope (JWST) lancé à Kourou le 25 décembre 2025 par une fusée Ariane 5. Patrice Bouchet, chef de projet du centre d’expertise MIRI/JWST au CEA à Saclay, présente de façon magistrale l’histoire de cette mission étudiée depuis 1987. Il relate tous les contre-temps qu’elle a connus. Il explicite, avec précision, la conception du télescope doté d’un miroir dépliable doublé d’or, et fait revivre son lancement. Enfin il en résume les objectifs scientifiques. Patrick Baradeau (SAF) interviewe Jérôme Berthier, Pascal Descamps et François Mignard, tous trois de l’IMCCE, personnages clés du livre « L’introduction aux éphémérides et aux phénomènes astronomiques ». Cet ouvrage de référence dans les domaines de la mécanique céleste et de l’astrométrie regroupe un collectif d’auteurs de l’OP, de l’OCA et du BdL. Jacques Crovisier (OP) présente François Raspail, homme politique du 19ème siècle, aux idées révolutionnaires et anticléricales qui publia régulièrement les Almanachs Raspail et leurs suppléments didactiques. Si dans le domaine médical il a eu un rôle important en promouvant l’hygiène, son apport fut contestable en astronomie. L’ensemble de ses travaux lui valut de finir sa vie emprisonné, probablement à cause de son soutien aux Communards. Suzy Collin-Zahn (OP) et Thérèse Encrenaz (OP) reviennent sur le livre Dieu, la Science , les preuves, l’aube d’une révolution qui a eu une publicité extraordinaire. Elles en montrent les faiblesses et les erreurs. Elles concluent que le livre « ne prouve pas plus l’existence de Dieu que les scientifiques ne prouvent sa non existence ». Les Actualités sont bien fournies ce mois-ci, Thérèse Encrenaz (OP) et Suzy Collin-Zahn y ont participé. Allan Sacha Brun et Barbara Perri (CEA) montrent une éjection « cannibale » en direction de la Terre lors de la montée en intensité du nouveau cycle solaire. Janet Borg (IAS) continue le journal de Perseverance avec l’aide d’Olivier de Goursac pour le traitement des images. Les rubriques habituelles (Portraits célestes, Éphémérides, Observer le Ciel, Associations, Bibliothèque, Éclairage) sont présentes. Comme chaque mois, les astronomes professionnels et amateurs qui ont participé à ce numéro sont bénévoles. Pour vous informer sur le numéro en cours et les numéros précédents, ou pour vous abonner, voir http://lastronomie.fr.

Transmis par Nicole Mein

8. Décès Marguerite Chopinet

Nous vous faisons part du décès de Marguerite Chopinet, asstronome à l’observatoire de Bordeaux de 1947 à 1985, décédée le 1er janvier dernier à l’âge de 101 ans. Voici quelques mots concernant sa carrière en astronomie

Marguerite CHOPINET, née à Charleville en 1920, est arrivée comme première femme astronome à l’observatoire de Bordeaux à Floirac en 1947, elle s’est retirée en 1985, en se rapprochant de sa famille à Boulogne-Billancourt où elle est décédée le 1er janvier 2022. Elle effectue ses études scientifiques à la faculté des Sciences de Paris en mathématiques et devient l’élève de Jean CHAZY, professeur titulaire de la chaire de mécanique rationnelle de la Faculté des sciences de Paris. Après une participation active dans la Résistance au cours de la seconde guerre mondiale, elle reprend son activité de recherche et obtient un poste d’astronome à l’observatoire de Bordeaux à Floirac, où elle rejoint Pierre Sémirot, directeur de 1947 à 1971. A ses débuts, elle participe aux travaux et observations des services de la lunette méridienne et de la lunette photographique de Floirac. A partir de 1953, elle effectue des missions régulières à l’observatoire de Haute-Provence consacrées à l’étude par spectroscopie de différents types d’étoiles avec Marcelle Duflot. De 1958 à 1963, elle utilise la caméra électronique d’André Lallemand et participe à sa mise au point sur le télescope de 120 cm avec M. Duchesne, G. Courtès et Ch. Fehrenbach. Cette caméra marque un véritable tournant dans l’étude des spectres de nébuleuses galactiques, d’étoiles, et de nébuleuses planétaires. En créant avec Pierre Mianes un amplificateur à réponse rapide elle modernise et améliore le micro-photomètre Chalonge-Barbier, en vue de l’étude du spectre de noyaux galactiques, de galaxies de Markarian, ainsi que nébuleuses ionisées (régions HII) en interaction avec le milieu interstellaire, avec Marie-Claire Lortet. Marguerite Chopinet a toujours participé activement à la vie de l’observatoire de Bordeaux à divers titres, y compris celui de conseillère de P. Sémirot. Sa culture astronomique lui a permis de contribuer au début du récolement de la bibliothèque et à un premier tri et classement des archives de l’observatoire. Des femmes astronomes étaient déjà présentes dans plusieurs observatoires français et étrangers. Mais comme première femme astronome dans le milieu jusque-là essentiellement masculin de l’observatoire de Bordeaux des années 1950, elle a ouvert la voie aux femmes astronomes qui lui ont succédé.

Transmis par Jérôme de La Noë

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Pour faire passer vos messages, envoyez un mail au secrétariat SF2A (secretariat@sf2a.eu) avant le vendredi 18h pour une diffusion le lundi après-midi suivant. Les messages (*courts*, maximum 20 lignes) doivent parvenir impérativement sous forme de texte ASCII simple (les caractères spéciaux doivent être supprimés ; les accents sont autorisés).

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Haut de page


© 2022 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 2 octobre 2022 | Espace privé