SF2A
ACCUEIL > FEMMES ET ASTRONOMIE > Actions de la SF2A

Actions de la SF2A


La SF2A, grâce à sa commission « Femmes et Astronomie », souhaite donc promouvoir la visibilité des problèmes de genre et inciter à les résoudre au sein de notre communauté. Cela peut être réalisé grâce à diverses actions (liste sans ordre de priorité) :
- soutenir des événements de diffusion envers le grand public et axés sur les questions de genre,
- inciter l’organisation d’ateliers/discussions/rencontres consacrés à cette problématique lors des Journées de la SF2A afin de déboucher sur des actions concrètes dans la communauté,
- aider à l’établissement et la diffusion de données statistiques décrivant la situation des femmes astronomes en France (recrutement, évolution des carrières, …),
- communiquer sans stéréotypes de sexe pour l’image des sciences dans le grand public, et en conséquence, pour l’attractivité des sciences auprès des jeunes, filles et garçons. Voir, par exemple, le guide du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE),
- apporter un soutien pour la dénonciation d’actes de violence sexiste. Une attention toute particulière (cellule d’écoute, parrainage, …) doit être apportée pour nos collègues les plus jeunes (doctorantes et post-doctorantes) qui sont les plus fragiles face à de tels actes. A l’image de l’UAI (cf. message de la division G d’août 2019), la SF2A condamne toute forme de comportement non-éthique tels que l’intimidation, la discrimination, le harcèlement et le mauvais traitement. Ainsi, le « Collectif de lutte contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur » fournit un grand nombre d’informations utiles ([http://clasches.fr/_guide pratique). On peut également se référer (entre autres) à l’avis émis par le comité d’éthique du CNRS sur le harcèlement sexuel (http://www4.cnrs-dir.fr/comets/IMG/pdf/avis_2018-36.pdf) ou bien le guide édité par l’université de Genève ,
- inciter à ce que l’égalité des genres soit respectée dans les activités astronomiques professionnelles (composition des divers comités et conseils nationaux et locaux, invitations d’oratrices lors des colloques organisés en France, …). Voir, par exemple, la « charte de parité pour les conférences scientifiques » de la SFP dont le but est de promouvoir une forte participation féminine dans les comités d’organisation ainsi que parmi les orateurs invités (https://www.sfpnet.fr/charte-de-parite-pour-les-conferences-scientifiques).

© 2020 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 29 novembre 2020 | Espace privé