SF2A
ACCUEIL > MESSAGES > Message SF2A No 993 - 11/07/22

Message SF2A No 993 - 11/07/22


Message SF2A No 993 - 11/07/22

1. Atelier ASOV-ASN "Diffusion de modèles et de simulations en astrophysique"
2. Atelier "Les rayons cosmiques et le milieu interstellaire"
3. Kick-off meeting RAPAS le 8-9 octobre 2022 à l’Observatoire de Paris et sur Zoom
4. Le numéro d’été l’Astronomie
5. William Tobin (1953-2022)

1. Atelier ASOV-ASN "Diffusion de modèles et de simulations en astrophysique"

Les actions spécifiques ASOV et ASN co-organisent un atelier sur la "Diffusion de modèles et de simulations en astrophysique" à Montpellier (CINES) les 6 et 7 octobre 2022.

En matière de simulations numériques, l’élément nouveau est la disponibilité de données numériques de plus en plus nombreuses, et dotées d’un contenu informationnel de plus en plus complexe, qui reste à diffuser de façon FAIR (trouvable, accessible, interopérable, réutilisable) pour une exploitation optimale.

La mise à disposition des résultats de simulations numériques est donc devenu un enjeu commun aux actions spécifiques ASOV (action spécifique observatoire virtuel) et ASN (action spécifique numérique).

Un premier atelier ASOV-ASN est organisé les 6 et 7 octobre 2022 au CINES (Montpellier) dont l’objectif est de faire le point des initiatives individuelles, partager les solutions et coconstruire une feuille de route collective en phase avec les activités internationales.

Il s’agira de faire parler ensemble les chercheurs et ingénieurs qui vont devoir publier leurs simulations sous forme accessible, et les spécialistes en diffusion (service, observatoire virtuel, standard et protocoles IVOA). Quelques groupes français mettant à disposition des résultats de simulations numériques sont bien positionnés au sein de l’IVOA pour influer sur la définition et l’évolution des standards et des protocoles.

De ces présentations et débats il sera possible d’identifier les points bloquants spécifiques, publiciser les retours d’expérience, et créer un collectif pour d’éventuelles futures actions.

Inscriptions auprès de herve.wozniak@umontpellier.fr

Un site web avec le programme sera mis en ligne et annoncé ultérieurement.

Le comité d’organisation : Dominique Aubert, Benoit Commerçon, Jean-Michel Glorian, Laurène Jouve, Franck Le Petit, Hervé Wozniak

Transmis par Hervé Wozniak

2. Atelier "Les rayons cosmiques et le milieu interstellaire"

pendant la conférence "Physique et Chimie du Milieu Interstellaire" (PCMI 2022) 24-28 octobre, ENS Paris

Les rayons cosmiques (RC), depuis les sites astrophysiques où ils sont produits jusqu’à la Terre où nous les détectons, interagissent avec le rayonnement, la matière et les champs magnétiques. Grâce à ces interactions, les RC ont un impact dynamique sur le milieu interstellaire (MIS), depuis les petites échelles associées à la formation des étoiles jusqu’aux nuages moléculaires géants. L’arrivée de nouvelles données, du domaine radio au domaine des rayons gamma de haute énergie, marque un moment opportun pour que les communautés réunissant les experts du "milieu interstellaire" et les experts des "astroparticules de haute énergie" travaillent ensemble, afin de répondre aux questions fondamentales de la physique des CR : Quelles sont les sources de CR ? Comment les différents accélérateurs astrophysiques contribuent-ils au spectre des CR ? Quel est l’impact des CR sur la chimie du MIS (en particulier l’ionisation) ? Comment les CRs interagissent-ils avec la turbulence du MIS ?

L’atelier s’articulera autour des thèmes suivants :
- Les sources Galactiques de CRs : proto-étoiles, superbulles et restes de supernova.
- la propagation et l’effet dynamique des CRs dans le MIS turbulent et magnétisé
- les CRs et les processus physico-chimiques dans le MIS.

L’atelier se tiendra le mercredi 26 octobre 2022. Nous avons encore la possibilité d’inclure 1 ou 2 contributions, n’hésitez pas à nous contacter directement !

Pierre Cristofari (pierre.cristofari@obspm.fr), Antoine Gusdorf, Alexandre Marcowith

Transmis par Pierre Christofari

3. Kick-off meeting RAPAS le 8-9 octobre 2022 à l’Observatoire de Paris et sur Zoom

Le projet de Réseau Amateur Professionnels pour les Alertes Scientifiques (RAPAS) présenté aux journées de la SF2A,

https://proam-gemini.fr/wp-content/uploads/2022/06/I-ThuillotMidavaine_RAPAS-A-.pdf ,

vise à constituer un réseau pour répondre aux systèmes d’alertes astronomiques qui se multiplient dans tous les domaines de détection. Nous proposons d’adopter un système photométrique unique harmonisé sur celui du catalogue Gaia.avec la réalisation de filtres adaptés aux télescopes amateurs qui constituent par leur champ couvert et leur nombre un atout.

Si un tel programme est susceptible de vous intéresser nous vous invitons à participer ou même intervenir pour les sources d’alertes astronomiques ou pour les observatoires et la production des données.

Voici le lien pour vous inscrire à l’Atelier avant le 23 septembre :

https://centre-janssen.observatoiredeparis.psl.eu/-Kick-Off-meeting-of-the-ProAm-RAPAS-activity-215- ?lang=en .

Contacts : William Thuillot : william.thuillot@obspm.fr et Thierry Midavaine : thierry.midavaine@saf-astronomie.fr

Transmis par Thierry Midavaine

4. Kick-off meeting RAPAS le 8-9 octobre 2022 à l’Observatoire de Paris et sur Zoom

Le numéro d’été l’Astronomie (n°162) vient de paraître. Riche de 100 pages, il restera 2 mois en kiosque. Il présente un dossier spécial Succès et défis de l’astronomie spatiale dans lequel F. Arénou (OP), J. Borg (IAS), F. Deschamps (IESA, Taipei, Taiwan), T. Encrenaz (OP), L. Griton (OP), F. Mottez (OP) et C. Turon (OP) offrent un panorama de missions en cours ou cours d’élaboration, et S.Collin-Zahn (OP) décrit les grands défis de la cosmologie moderne.

Deux Zooms écrits par François Costard et F. Schmidt (GEOPS, univ. Saclay) se penchent sur les méga-tsunamis de Mars et sur le passé de son climat. En Actualités, E. Gourgoulhon (OP), F. Vincent (OP), J. Borg, F. Deschamps et T. Encrenaz présentent les dernières avancées sur le trou noir central de notre galaxie, le JWST, la migration des planètes géantes, l’eau et le méthane sur une exoplanète. Y. Nazé (Univ. Liège, Belgique) explique comment des animaux s’orientent avec les astres.

Du côté des observateurs, une promenade dans le ciel d’été est proposée en se focalisant sur les nébuleuses. Un dossier est consacré à l’observation du ciel aux jumelles (Gilles Sautot (Saf), Anne-Marie Huguenin (Saf) et Fabrice Mottez).

Pour vous informer sur le numéro en cours et les numéros précédents, ou pour vous abonner, voir http://lastronomie.fr.

Transmis par Nicole Mein

5. William Tobin (1953-2022)

William Tobin est décédé le 7 juillet dernier à la suite d’une longue maladie à Vannes, où il s’était établi avec son épouse Laurence.

Né à Manchester le 28 juillet 1953, il avait la double nationalité Néo-Zélandaise et Britannique, et aussi la nationalité Européenne, aimait-il à ajouter, désolé qu’il était par le Brexit.

Après des études en physique et astronomie à Cambridge (UK) puis à l’Université de Wisconsin à Madison, il a obtenu le doctorat en 1979. Il s’est spécialisé en astronomie d’observation, en particulier en photométrie stellaire, tout en enseignant à différents niveaux. Après un séjour post-doctoral à l’Observatoire de l’Université de St Andrews en Écosse, il a rejoint en 1982 le Laboratoire d’Astronomie Spatiale de Marseille où il a travaillé jusqu’en 1987, principalement sur les étoiles B du halo galactique et les étoiles variables des Nuages de Magellan.

À partir de 1987, il a enseigné jusqu’à sa retraite en 2006 à l’Université de Canterbury à Christchurch (Nouvelle Zélande), où il a dirigé une dizaine de thèses. Il a également fait des séjours à l’Institut d’Astrophysique de Paris, au Laboratoire d’Astrophysique de Grenoble et à l’ESO au Chili.

William Tobin avait par ailleurs un grand intérêt pour l’histoire de la physique et de l’astronomie, et en particulier pour Léon Foucault avec ses télescopes, ses pendules et son gyroscope. Il a écrit sur Foucault et sur la détermination de la vitesse de la lumière de nombreux articles très documentés et publié en 2003 chez Cambridge University Press The Life and Science of Léon Foucault, un livre qui fait référence, que j’ai traduit en français. Il a joué un rôle très important pour mettre en ordre la belle collection sur Foucault du Musée des Arts et Métiers/CNAM, en particulier les boules de ses pendules, et la collection de l’Observatoire de Paris. Nous avons organisé ensemble ainsi qu’avec Laurence Bobis une exposition sur Foucault à l’Observatoire, qui a eu l’honneur d’une visite privée d’Hubert Curien, ancien Ministre de la Recherche et de la Technologie. William a aussi écrit un grand nombre d’articles sur l’histoire de l’astronomie à différents niveaux, toujours remarquables par leur intérêt et leur précision, et souvent par un sens de l’humour très British.

William était un ami très cher, d’une grande culture générale et scientifique, avec lequel la collaboration était idéale. Il sera très regretté, non seulement de son épouse et de ses deux filles, mais aussi de tous ceux qui l’ont connu.

James Lequeux Observatoire de Paris/PSL

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Pour faire passer vos messages, envoyez un mail au secrétariat SF2A (secretariat@sf2a.eu) avant le vendredi 18h pour une diffusion le lundi après-midi suivant. Les messages (*courts*, maximum 20 lignes) doivent parvenir impérativement sous forme de texte ASCII simple (les caractères spéciaux doivent être supprimés ; les accents sont autorisés).

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Haut de page


© 2022 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 28 novembre 2022 | Espace privé