SF2A
ACCUEIL > MESSAGES > Message SF2A No 888 - 18/05/20

Message SF2A No 888 - 18/05/20


Message SF2A No 888 - 18/05/20

1. Rappel : Journée SF2A 2020 virtuelle le 3 juin
2. Appel à volontaires pour l’OPC de l’ESO
3. Exoplanet Watch - Inviting Citizen Scientists to Observe Transiting Exoplanets (Beta Testers Needed)
4. RAS survey on harassment and bullying in astrophysics and planetary sciences
5. Program on "Gravitational waves : a new messenger to explore the universe"
6. Recensement des initiatives françaises en astronomie pour le développement
7. Disparition d’Yvette Cuny
8. Numéro de mai 2020 de la revue l’Astronomie

1. Rappel : Journée SF2A 2020 virtuelle le 3 juin

En raison de l’épidémie covid19, les journées SF2A 2020 ont dû à notre grand regret être annulées.

Le conseil de la SF2A a décidé de maintenir la session "carrière" ainsi que l’assemblée générale statutaire lors d’une demi-journée "virtuelle" le mercredi 3 juin 2020.

Le programme sera :

* 9H30-09H40 Ouverture

* 09h40-11h30 Session carrière :
 nouvelles du CNRS (Guy Perrin) 20min
 Présentation section CNRS (Benoit Mosser) 20min 
 Présentation section CNU (Laurence Rezeau) 20min 
 Présentation section CNAP (Denis Mourard) 20min 
 Questions 30 min

* 11H30-12h30 Assemblée générale de la SF2A : 
 O. Venot (trésorière, présentation du rapport financier) 20 min 
 F. Herpin (président, présentation du rapport moral) 20 min 
 Questions 20 min

Cette session sera réservée aux personnes membres de la SF2A, à jour de leur cotisation au 21 mai. POUR LES ETUDIANTS EN THESE NON-MEMBRES DE LA SF2A, CETTE SESSION SERA ACCESSIBLE SUR DEMANDE (merci de contacter directement le président). 

Des informations plus détaillées sur les modalités de connexion vous seront données quelques jours avant cette session. Elle s’effectuera probablement par Zoom avec mot de passe et salle d’attente afin que nous puissions en contrôler l’accès. Une personne du conseil tiendra le rôle de modérateur pour les questions qui devront probablement être soumises par écrit dans le tchat associé.

En vous espérant nombreux !

Le conseil de la SF2A

2. Appel à volontaires pour l’OPC de l’ESO 

Concernant, l’Observing Panel Committee (OPC) de l’ESO

Si vous souhaitez vous porter volontaire pour être membre de l’OPC (pour servir pour la période P107-110), svp rendez-vous avant le vendredi 22 mai au sondage suivant (pour fournir les informations nécessaires) : 

https://questionnaires.obspm.fr/ind...

Vous serez alors mis dans une base de données et c’est l’ESO qui au final vous contactera (ou pas). Notez que si vous avez été membre de l’OPC pendant les 5 dernières années, vous n’êtes pas éligibles. Merci beaucoup à celles et ceux d’entre vous qui se sont déjà porté(e)s volontaires et/ou qui ont déjà participé ! 

Transmis par Philippe Salomé (philippe.salome@obspm.fr), représentant français à l’User Committee de l’ESO.

3. Exoplanet Watch - Inviting Citizen Scientists to Observe Transiting Exoplanets (Beta Testers Needed)

https://exoplanets.nasa.gov/exoplan...

Exoplanet Watch is a citizen science project to observe transiting exoplanets, planets outside of our solar system, with small telescopes. A transiting exoplanet is one that periodically passes in front of its host star, causing the star to slightly dim ( 1%). Observing exoplanet transits are important as they allow us to directly measure the planet’s radius and composition. Exoplanet Watch will directly help increase the efficiency of large telescopes by decreasing the uncertainty in the predicted time of a transit event.

Exoplanet Watch will :

 - Ensure Efficient Use of Large Telescopes - more accurately predict the next transit event for follow-up with large telescope (e.g., HST, JWST, and ARIEL)
 - Discover New Exoplanets - using transit timing variations to infer the existence of an additional exoplanet in a Extrasolar System
 - Search for Blended Pairs - spatially-resolve a field to confirm the radius of a newly-discovered exoplanet
 - Monitor Stellar Variability - spots and plages of a host star can alter the observed exoplanet’s signal
 - Confirm New Exoplanets - can help confirm newly-discovered exoplanets

Beta Testers Needed

While Exoplanet Watch is scheduled to officially launch in Summer 2020, we are looking for Beta Testers who can start observing exoplanets and help test our in-house data reduction code, EXOTIC, that will fully reduce raw fits files or pre-reduced data and fit them with a model transit.

If interested, please contact project lead Rob Zellem (Robert.T.Zellem@jpl.nasa.gov).

Transmis par Jean Schneider

4. RAS survey on harassment and bullying in astrophysics and planetary sciences

The RAS has launched an international study to assess the question of harassment and bullying in the field of astrophysics and planetary sciences. The survey can be filled until May 31st, whether you have been a victim of harassment or not, at this address :

https://ras.ac.uk/education-and-car...

Of course, the answers are made anonymously and are not traceable.

Transmis par Miguel Montargès

5. Program on "Gravitational waves : a new messenger to explore the universe"

We are pleased to announce the six-week program “Gravitational waves : a new messenger to explore the universe”, from March 1 to April 9 2021 at the Institut Henri Poincaré (IHP) in Paris http://www.ihp.fr/en/CEB/T1B-2021.

This program is intended for scientists in the field of gravitational-wave physics and astrophysics, and especially for those who wish to start conducting research in this field. Young researchers (PhD students or postdocs) are therefore particularly encouraged to apply.

Scientific activities during the program will include a series of lectures at master/PhD level, seminars, coordinated interdisciplinary exchanges, and afternoons dedicated to junior scientists, who will have the opportunity to present their research. The program will also host the fourth annual meeting of the Groupement de Recherche Ondes Gravitationnelles http://gdrgw.in2p3.fr/.

The program is organized in three two-week blocks :

1) March 1-12 : theoretical aspects of gravitational-wave science
2) March 15-22 : astrophysics and cosmology
3) March 29-April 9 : gravitational-wave detectors and data analysis

Applications are now open and should be submitted through the conference website at : https://indico.math.cnrs.fr/event/5.... The deadline to apply is September 1, 2020. Requests of information are to be addressed to gwmess2021@ihp.fr

The minimal length of participation is one week. However, to foster collaborative interactions, we encourage participants to stay for longer if possible. Due to space and financial constraints, participation to this event is moderated. The IHP provides office space on-site and also provides help finding accommodation. Financial support will be available, the amount depending on the needs of the participants and availability of funds. The deadline to apply for financial support is the same as for application to the program.

Chiara Caprini, Eric Chassande-Mottin, Guillaume Faye, Filippo Vernizzi, Marta Volonteri

Transmis par Marta Volonteri

6. Recensement des initiatives françaises en astronomie pour le développement

Le bureau regional européen de l’astronomie pour le développement (E-ROAD, http://www.astro4dev.org/european-r...) effectue actuellement un recensement des initiatives en Europe en astronomie pour le développement localement et au sein de pays émergents (programmes de collaborations entre universités, instituts, ou chercheurs individuels de l’Europe et des pays émergents).

Depuis mars 2019, l’Observatoire de la Côte d’Azur a monté une initiative pour dynamiser la coopération avec l’Afrique en sciences de la terre et de l’univers. L’OCA a ainsi identifié plus 40 personnes prêtes à s’investir dans différentes actions en partenariat avec ses homologues africains (ex : formation par l’astronomie pour des applications sociétales plus larges, échanges et mobilité de chercheurs/ingénieurs/étudiants, organisation d’écoles d’été).

Si vous avez connaissance de ce type d’initiative en France ou participez à des actions individuelles ou collectives de collaborations françaises avec des pays émergeants, merci d’envoyer un résumé de l’initiative en 4-5 lignes avant lundi 25 mai minuit à Mamadou N’Diaye (mamadou.ndiaye@oca.eu).

Transmis par Mamadou N’Diaye

7. Disparition d’Yvette Cuny

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès d’Yvette Cuny survenu le 6 avril 2020 à l’âge de 94 ans. C’est à la fin des années 50 qu’Yvette Cuny a commencé ses recherches dans le Service d’Astrophysique de l’Observatoire de Meudon, sous la direction de Jean-Claude Pecker, après avoir enseigné dans le secondaire. Elle s’est attaquée au problème tout nouveau posé par les premières observations de la chromosphère. Plusieurs équipes travaillaient alors sur cette question, essentiellement aux Etats-Unis et la première tâche consistait à s’assurer que la résolution (numérique) couplée des équations impliquées (équilibre statistique, transfert de rayonnement) donnait des résultats assez voisins selon les méthodes (et les ordinateurs !) employés … Nous renvoyons ici à la lecture du document exceptionnel que constitue sa thèse d’Etat, parue sous forme d’article (« Détermination exacte de la structure stationnaire d’une atmosphère d’hydrogène. Problème hors de l’équilibre thermodynamique local ») en 1967, dans les Annales d’Astrophysique. Pour revenir au problème chromosphérique posé, Yvette Cuny a participé à la conférence du Bildelberg aboutissant à la Bildelberg Reference Atmosphere, puis établi avec O. Gingerich, R.W. Noyes et W. Kalkofen, le monumental « Harvard Smithsonian Reference Atmosphere » (HSRA). Avec les outils ainsi développés, Yvette Cuny a pu ensuite attaquer divers problèmes concernant la chromosphère, et notamment le désaccord entre les densités obtenues à partir d’observations « centre » et « bord » (en éclipse notamment). Elle laisse le souvenir d’un chercheur opiniâtre (comme il fallait l’être pour ouvrir une voie totalement nouvelle avec l’outil tout nouveau que constituait l’ordinateur), souriante, sans prétention et ouverte aux questions des jeunes chercheurs. En ce moment difficile, toutes nos pensées vont à ses fils, Pierre et Jean Cuny.

Roger Bonnet, Pierre et Nicole Mein, Frédéric Paletou, Andy Skumanich, François et Monique Spite, Jean-Claude Vial.

Transmis par Jean-Claude Vial

8. Numéro de mai 2020 de la revue l’Astronomie

Le numéro de l’Astronomie de mai 2020 ( no138 ) de la SAF vient de sortir. Il a été complètement composé en télétravail, confinement oblige...Librairies et kiosques sont ouverts, vous pourrez donc vous le procurer. Comme toujours, de nombreux membres de la SF2A y ont participé. Dans la rubrique, Actualités, Janet Borg de l’IAS nous apprend qu’un réservoir d’azote a été détecté dans le noyau cométaire 67P, Frédéric Deschamps ( IESAS, Taipei,Taiwan) montre que l’évaluation de la profondeur des "mers" lunaires permet de comprendre la formation de celles-ci, Fabrice Mottez (OP) nous dévoile qu’il pleut du fer sur la planète WASp-768, Suzy Collin revient sur la saga de la constante de Hubble, avec des de nouvelles hypothèses permettant d’expliquer les différents résultats apparemment contradictoires. Un dossier sur les 30 ans du télescope spatial Hubble est alimenté par Léa Griton (OPM) qui après un rappel historique, commente les plus belles observations, alors que Daniel Kunth (IAP), interviewé par Laurence Honorat, raconte l’extraordinaire aventure scientifique portée par ce télescope spatial qui a amené les astronomes à repenser leur stratégie de recherche. Dans le zoom, Grazyna Stasinka (OP) évoque les Galaxies retraitées, galaxies que l’on croyait mortes, mais qui continuent à émettre du rayonnement...et ce pendant encore plusieurs milliards d’années. Des propositions de belles observations sont proposées pour le mois de mai. Comme chaque mois, les astronomes professionnels et amateurs qui ont participé à ce numéro sont tous bénévoles.  Pour vous informer sur le numéro en cours (sommaire, édito, résumés d’articles) et les numéros précédents, consultez le site internet de la revue (http://lastronomie.fr). Vous y trouverez également comment commander ce numéro. Un index permettant de retrouver les articles anciens, jusqu’en 1999 est accessible.

Transmis par Nicole Mein

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Pour faire passer vos messages, envoyez un mail au secrétariat SF2A (secretariat@sf2a.eu) avant le vendredi 18h pour une diffusion le lundi après-midi suivant. Les messages (*courts*, maximum 20 lignes) doivent parvenir impérativement sous forme de texte ASCII simple (les caractères spéciaux doivent être supprimés ; les accents sont autorisés).

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Haut de page


© 2020 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 22 novembre 2020 | Espace privé