SF2A
ACCUEIL > MESSAGES > Message SF2A No 963 - 06/12/21

Message SF2A No 963 - 06/12/21


Message SF2A No 963 - 06/12/21

1. Message de la Section 17
2. Rappel : Adhésions à l’Union Astronomique Internationale (UAI) : date limite le 15 décembre
3. IAU Commission Intergalactic Medium
4. IAU PhD prize deadline 15 December
5. Appel à candidatures pour le Laboratoire Franco-Espagnol d’Astrophysique des Canaries - IRL-2009
6. Séminaire Politique des sciences : À qui appartient le ciel ? L’astronomie en prise avec l’accaparement mercantile des orbites basses
7. Registrations open for the 2022 Rencontres Exobiologiques pour Doctorants / Astrobiology Introductory Course
8. IAU Focus Meeting #9 : Stellar Synthetic Spectra to Study Stellar Populations in the Era of Gaia
9. Le numéro de décembre du magazine l’Astronomie de la SAF

1. Message de la Section 17

La Section 17 du Comité National de la Recherche Scientifique (CoNRS) vous informe que son site web a fait peau neuve. Il ne s’agit pas du site officiel du CoNRS, ni du CNRS. Vous le trouverez ici :

https://section17.obspm.fr/ .

Webmestres : Fabrice Roy et Frédéric Vincent

Vous y retrouverez notamment
- les actualités (ce mois-ci le CR de la Session d’automne 2021, dans lequel vous trouverez les dates indicatives des concours 2022) et
- les conseils pour vos dossiers de candidature pour les concours 2022 dont l’ouverture devrait avoir lieu ce mardi 7 décembre (fermeture le 11 janvier à 13h00, heure de Paris).

Pour la Section 17, Frédérique Motte et Benoit Famaey

Transmis par Mamadou N’Diaye

2. Rappel : Adhésions à l’Union Astronomique Internationale (UAI) : date limite le 15 décembre

Les candidatures sont ouvertes pour devenir membre individuel ou membre junior de l’UAI. L’adhésion peut être demandée chaque année entre le 1er octobre et le 15 décembre.

Il y a deux types d’adhésions :

- Les membres individuels : Les candidats admissibles à l’adhésion individuelle à l’UAI sont des scientifiques professionnels qui mènent des recherches directement liées à l’astronomie. Les chercheurs admis comme membres de l’UAI par le Comité exécutif seront affiliés à au moins une Division de leur choix.
- Les membres juniors : Les membres juniors sont des jeunes scientifiques en début de carrière qui veulent devenir astronomes professionnels. Ils doivent avoir soutenu une thèse en astronomie/astrophysique entre 2016 et 2021. L’admission en tant que membre junior est valable au maximum 6 ans.

Plus d’information sur les règles d’éligibilité ici :

https://www.iau.org/news/announcements/detail/ann21055/ .

Pour candidater, vous pouvez contacter le représentant de l’UAI du pays dans lequel vous voulez candidater. Pour la France : annie.robin@obs-besancon.fr . La date limite de candidature est le 15 décembre. Les candidatures seront examinées par le comité français avant d’être transmises au comité exécutif de l’UAI. Les candidatures acceptées seront connues en juin 2022.

Transmis par Annie Robin

3. IAU Commission Intergalactic Medium

We cordially invite you to apply for membership to the IAU by December 15th, 2021. Applications are not presented individually but through the National Contact Point of the country in which you work. Membership is open to all scientists holding a PhD and is free of charge. Information on how to join can be found at : 

https://www.iau.org/administration/membership/individual/qualification/ .

For those interested, we would like to highlight in particular the "J2 – Inter-Division B-H-J Commission Intergalactic Medium" which seeks to bring together members of the scientific community who study the properties of intergalactic and circumgalactic gas and their interactions with galaxies and AGNs. Becoming a member provides an opportunity to request funds, take part in the commission discussions and increase visibility of the field at an international level :

https://iau.org/science/scientific_bodies/commissions/J2/ .

On behalf of J2 Commission Céline Péroux (President), Benedetta Ciardi (Vice-President), Valentina D’Odorico (Advisor - Past President), James Bolton, Wei Cui, Simon Morris, Emma Ryan-Weber, Matteo Viel, Avery Meiksin

Transmis par Céline Péroux

4. IAU PhD prize deadline 15 December

As you know each IAU Division has, once a year, the opportunity to award its own prize to the candidate it feels has carried out the most remarkable work in the previous year (i.e. a PhD Thesis which has been defended between the 16 December in the previous year, and 15 December this year).    The IAU PhD Prize is open to candidates from any country, regardless of whether the country has IAU National Membership. The objective is to recognise outstanding scientific achievement in astrophysics around the world even at that early stage in the career.   I would like to count on you in informing potential candidates, in your country or institution, of this opportunity since the deadline for applications for the 2020 IAU PhD Prize will be the 15th December. \   The application form is available here :

https://www.iau.org/submissions/phd-prize/.

The conditions and details for the application are available on the IAU webpage here :

https://www.iau.org/science/grants_prizes/phd_prize/.

Please find more information in our announcement here :

https://www.iau.org/news/announcements/detail/ann21057/.

I thank you in advance for your collaboration.
José Miguel Rodriguez Espinosa
IAU General Secretary

Transmis par Daniel Hestroffer

5. Appel à candidatures pour le Laboratoire Franco-Espagnol d’Astrophysique des Canaries - IRL-2009

Cet appel permet de postuler à deux appels différents pour travailler au Laboratoire Franco-Espagnol d’Astrophysique des Canaries (FSLAC).

- C1 : un premier appel pour un poste à long terme pour un démarrage à partir de septembre 2022. Ce poste est ouvert pour un séjour minimum d’un an, et jusqu’à 3 ans ;

- C2 : un deuxième appel indépendant pour des visites à plus court terme (de plusieurs mois à moins d’un an) pour travailler et collaborer avec des chercheurs de FSLAC et de l’Institut d’Astrophysique des Canaries (IAC).

Les candidats retenus seront basés soit à l’Observatoire de Teide sur l’île de Tenerife ou à l’Observatoire de Roque de La Muchachos sur l’île de La Palma.

Pour candidater, voir le détail de l’appel avec la procédure à suivre pour postuler :

https://www.insu.cnrs.fr/fr/appel-candidatures-pour-le-laboratoire-franco-espagnol-dastrophysique-des-canaries.

Date limite de candidature : 15 février 2022

Contacts : Aurélie Marchaudon (aurelie.marchaudon@irap.omp.eu) et le directeur adjoint scientifique Astronomie-Astrophysique à l’INSU/CNRS (insu.DASAA@cnrs.fr)

Transmis par Aurélie Marchaudon

6. Séminaire Politique des Sciences : À qui appartient le ciel ? L’astronomie en prise avec l’accaparement mercantile des orbites basses

Le 16 décembre 2021 à 16h-20h, amphi Lavoisier A, Centre universitaire des Saint-Pères, 45 rue des Saints-Pères, Paris 6ème. Diffusion en direct sur notre chaîne :

https://www.youtube.com/channel/UCnTWR2yCIRn_Po8v3EzQJfg.

Des flottes composées de milliers mini-satellites en orbite basse terrestre ( 300-500 km d’altitude) sont en cours de déploiement ou le seront bientôt. Ces services commerciaux promettent de connecter à Internet le monde entier. En guise de tête de gondole, le projet Starlink, filiale de l’entreprise SpaceX d’Elon Musk, illustre les méthodes et les objectifs mercantiles de ce segment de l’industrie spatiale relié au capitalisme numérique. Sa mise en place s’est réalisée à une cadence soutenue depuis 2018, et les caractéristiques techniques sont vertigineuses : entre autres, le service pourrait compter 12 000 satellites en fin de déploiement opérationnel vers 2025. Cet accaparement du ciel, s’il a emporté l’adhésion des premières dizaines de milliers d’abonnés anxieux de booster leur bande passante et des adeptes de la technolâtrie californienne, a néanmoins provoqué une pollution sans précédent du fait des sillons lumineux que laissent ces mini-satellites sur leurs passages. Ainsi, c’est la contemplation et l’observation du ciel qui seraient menacées par ces déploiements en marche forcée. En réaction, les communautés professionnelles et les amateurs d’astronomie se sont mobilisées pour alerter sur les impacts potentiellement désastreux de ces « méga-constellations » sur la pratique de l’astronomie — et au-delà, des usages de l’orbite basse, de plus en plus gênés par la prolifération des missions commerciales. Cette séance propose de faire le point sur ce problème rapidement devenu public. Cette séance alternera entre les diagnostics techniques sur le coût environnemental de ces infrastructures, les discussions autour des différents enjeux (technologiques, réglementaires, économiques, politiques, culturels, etc.) de leur développement, mais aussi les retours réflexifs sur les modes de mobilisation des professionnels et amateurs d’astronomie. Elle ouvrira aussi la réflexion sur les évolutions de notre rapport à l’environnement et au cosmos, et sur l’importance de défendre le ciel comme bien commun.

- Faustine Cantalloube (CNRS) — « Les nouvelles pollutions du ciel »
- Roland Lehoucq (CEA) — « Dommages collatéraux des constellations de satellites »
- Éric Lagadec (Observatoire de Nice, Président de la SF2A) — « Une mobilisation scientifique internationale inédite
- Fabrice Mottez (Observatoire de Paris, Rédacteur en chef de l’Astronomie) — Titre à venir

Transmis par Olivier Berné

7. Registrations open for the 2022 Rencontres Exobiologiques pour Doctorants / Astrobiology Introductory Course

The 2022 session of the Rencontres Exobiologiques pour Doctorants (RED’22 / Astrobiology Introductory Course) will take place, if sanitary conditions allow, from March 13 to 19, 2022 at the Reserve Ornithologique du Teich (France).   These meetings are organized for :

- Any student preparing a thesis in Earth and Universe Sciences, Chemical Sciences, Life Sciences, Bioinformatics or History / Philosophy of Sciences.  
- Students wishing to acquire an interdisciplinary training in astrobiology to complete their initial training and to be able to address questions related to the origins of life on Earth and beyond, its evolution and its distribution in the Universe.  
- The school is also open to any young researchers interested in astrobiology

The RED’22 / Astrobiology Introductory Course program is complementary to the RED’21 program, however it is not necessary to have attended in 2021 to participate in this new school.

Lectures will be held in English.

Registrations are open until January 30, 2022. Some grants to participate are available, more about it on the website.

Discover the program and the speakers of this session on the school website :   http://www.exobiologie.fr/red/index.php/en/.

Transmis par Muriel Gargaud & Hervé Cottin

8. IAU Focus Meeting #9, Stellar Synthetic Spectra to Study Stellar Populations in the Era of Gaia

The IAU Focus Meeting #9 "Stellar Synthetic Spectra to Study Stellar Populations in the Era of Gaia" will be held in the context of the IAU General Assembly 2022 in Busan (Republic of Korea). The website of the event is :

https://iau2021.obspm.fr/.

The meeting is in memory of Fiorella Castelli who greatly contributed to the field. The Meeting will take place on August 2 and August 3 (morning), and the program will be as follows :

- Model atmospheres, current status and challenges
- Spectrum synthesis,current status and challenges
- How to use synthetic spectra with high quality and survey data
- How to use synthetic spectra to analyse observed spectra
- The road ahead : perspectives for future developments

There will be no invited talks but only contributed talks. If you want to propose an intervention for this Focus Meeting, please send a title and abstract to :

fm09.iauga22@sympa.obspm.fr

The SOC : A. Amarsi, P. Bonifacio (co-chair), S. Ćalıșkan, R. Collet, S. Daflon, S. Hubrig (co-chair), R. L. Kurucz, L. Mashonkina, A. Mucciarelli, B. Plez, L. Sbordone, T. Sivarani, M. Steffen

Transmis par Piercarlo Bonifacio

9. Le numéro de décembre du magazine l’Astronomie de la SAF

Le numéro de l’Astronomie de décembre 2021 (n°155) vient de paraître. Plusieurs membres de la SF2A y ont participé.

Le Zoom écrit par Suzy Collin-Zahn (OP) présente les multivers, qui pourraient être une explication de l’existence de vie dans l’Univers. Après une partie historique sur la question de la finitude de l’Univers, elle introduit l’idée d’univers multiples. Elle évoque l’apparition de l’idée d’inflation, et celle des univers cycliques. Elle conclut avec le statut scientifique et la notion de réfutabilité.

La rubrique Actualités est particulièrement riche ce mois-ci. Janet Borg (IAS) évoque le récit du lancement de la sonde américaine Lucy vers les Troyens et continue son Journal de Perseverance, lequel progresse en direction du cratère Jezero. Frédéric Deschamps (IESA,Taipei, Taiwan) explique comment les données du télescope Spitzer ont permis de préciser les masses et les rayons du système stellaire Trappist-1. Par ailleurs il décrit des expériences de laboratoire permettant d’observer la séparation de l’hydrogène et de l’hélium comme cela s’est produit dans l’atmosphère de Jupiter. Fabrice Mottez (OP) nous rappelle le départ imminent du JWST qui devrait être lancé de Kourou ce mois-ci. Il signale l’existence de restes de supernovæ de très grandes dimensions apparentes et nous révèle la présence d’exoplanètes dans diverses régions de la Galaxie. Marie-Claude Paskoff (SAF) évoque le souvenir de Gustave Eiffel et de sa célèbre tour, très présents dans les médias actuellement.

Dans la rubrique La question du mois, Jamal Mamouni (Université de Constantine) montre que l’astronomie est « multimessager » : photons, protons, ondes gravitationnelles, et neutrinos contribuent à la connaissance de l’Univers. Dans la rubrique Histoire, Marie-Claude Paskoff nous conte l’amitié entre Camille Saint-Saëns et Camille Flammarion, et Jean-Jacques Serra (Association Aéronautique et Astronautique de France) remonte à un précurseur méconnu de l’aéronautique, André Bing, qui fut le premier au début du XXe siècle à proposer des fusées à étages. Côté amateur, Gilles Sautot et Eric Evrard (Société Science et Culture en Picardie) nous invitent à observer l’amas ouvert NGC 457.

Les rubriques habituelles (Test instrumental, Matériel et Nouveautés, Portraits célestes, Ephémérides, Bibliothèque, Eclairage) sont présentes.

Comme chaque mois, les astronomes professionnels et amateurs qui ont participé à ce numéro sont bénévoles.

Pour vous informer sur le numéro en cours et les numéros précédents, ou pour vous abonner, voir http://lastronomie.fr.

Transmis par Nicole Mein

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Pour faire passer vos messages, envoyez un mail au secrétariat SF2A (secretariat@sf2a.eu) avant le vendredi 18h pour une diffusion le lundi après-midi suivant. Les messages (*courts*, maximum 20 lignes) doivent parvenir impérativement sous forme de texte ASCII simple (les caractères spéciaux doivent être supprimés ; les accents sont autorisés).

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Haut de page


© 2022 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 24 septembre 2022 | Espace privé