SF2A
ACCUEIL > MESSAGES > Message SF2A No 348 - 18/8/8

Message SF2A No 348 - 18/8/8


Message SF2A No 348 - 18/8/08

1. Décès de Daniel Enard. Le 2 aout 2008.

1. Décès de Daniel Enard. Le 2 aout 2008.

Paris, le 6 août

Nous avons le triste devoir de vous annoncer le décès de Daniel Enard, décès survenu à Paris le 2 août à l’age de 68 ans, après une courte et terrible maladie.

Ancien élève de l’Ecole Supérieure d’Optique, Daniel avait rejoint l’ESO à Genève en 1975, comme ingénieur dans le nouveau groupe optique que développait Ray Wilson (sous la direction de Lo Woltjer), pour s’occuper de l’instrumentation de LaSilla, et plus particulièrement du télescope de 3.60m. On lui doit en particulier le C.E.S (Coudé Echelle Spectrometer) que la communauté française a largement eu l’occasion d’apprécier.

Avec le déménagement de l’ESO à Garching en 1980, il prend la responsabilité du Groupe d’Instrumentation où il jouera un rôle majeur dans la conception du VLT, et spécialement du télescope. Une fois le projet approuvé en 1987, il devient tout naturellement le responsable du "Telescope Department". On lui doit un ensemble moderne et efficace, "astronomer’s proof" selon l’expression en vigueur chez nos amis ingénieurs, qui servira la communauté encore pendant de longues années. A noter son intéret particulier pour le foyer Coudé, qui permet aujourd’hui à l’interférométrie de pleinement utiliser ces grands télescopes.

Une fois le VLT sur les rails, le projet se réorganise pour l’utilisation quotidienne, et les talents de Daniel trouveront à s’occuper ailleurs, dans un autre grand projet : le détecteur d’ondes gravitationnelles Virgo, dont il assurera la direction technique à Cascina (près de Pise) à partir de 1996. Après la création en Décembre 2000 du consortium Franco-italien EGO (European Gravitational Observatory) , il en deviendra le directeur adjoint. Sans lui, ce projet complexe, en collaboration multi-disciplinaire et internationale, un vrai défi technologique et managérial, n’aurait sans doute pas atteint le stade opérationnel. Bientôt, en collaboration avec son équivalent américain LIGO, Virgo devrait commencer à observer l’Univers en ondes gravitationnelles. Daniel ne pourra, hélas, pas être témoin de cette formidable percée qui lui devra tant.

Après sa retraite fin 2003, il continuera à travailler pour la communauté astronomique, et l’ESO en particulier, dans les projets de très grands télescopes. Après la revue du projet du 100m OWL fin 2005, il présidera le comité chargé de préparer le nouveau concept (ELT Design Working group) puis le Comité (ELT Science and Engineering Committee, ESE) qui aboutira au projet actuel, le E-ELT de 42 m dans sa solution à 5 miroirs.

La contribution de Daniel Enard a donc été fondamentale pour les communautés astronomique, d’ optique, et de physique des particules et nous continuerons certainement à utiliser encore pendant de nombreuses années les grands outils qu’il nous a préparés.

Dans une période où des équipes de plus en plus grandes s’occupent de projets de plus en plus complexes, avec une administration de projet de plus en plus lourde, nous nous souviendrons avec émotion des compétences de Daniel, et de son caractère affable et enjoué, qui facilitait grandement les interactions entre les divers intervenants, conduisant aux succès dont nous apprécions les fruits aujourd’hui.

Transmis par Michel Dennefeld et Jean-Pierre Lasota

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A .
Pour toutes informations complémentaires, comme pour faire passer vos messages, envoyez un mail à Corinne Charbonnel (sf2a@cesr.fr). Les messages (courts, maximum 20 lignes) doivent parvenir impérativement sous forme de texte ASCII simple (les caractères speciaux doivent etre supprimés). MERCI !.
SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A.

Haut de page


© 2019 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 22 novembre 2019 | Espace privé