SF2A
ACCUEIL > MESSAGES > Message SF2A No 722 - 14/11/16

Message SF2A No 722 - 14/11/16


Message SF2A No 722 - 14/11/16

1. Atelier : Le futur de l’astronomie grand champ en France dans le contexte de l’arrêt du service TERAPIX
2. Conference : The cosmic feast of the elements
3. Ouverture de la base d’indices sismiques stellaires SSI (The Stellar Seismic Indices data base)

1. Atelier : Le futur de l’astronomie grand champ en France dans le contexte de l’arrêt du service TERAPIX

Le Service National d’Observation TERAPIX annonce qu’il cessera ses activités le 31 août 2017 au plus tard. TERAPIX a été créé en 1997 pour traiter les données Megacam du CFHT Legacy Survey, et a par la suite évolué vers le traitement des données de diverses cameras grand champ et des programmes PI. Dès janvier 2017, aucun programme PI ne sera plus accepté pour être traité à TERAPIX.

Suivant les recommandations du comité d’évaluation de TERAPIX, un atelier de prospective sera organisé à l’IAP les 4 et 5 janvier 2017, “Le futur de l’astronomie grand champ en France dans le contexte de l’arrêt du service TERAPIX”. Cet atelier donnera la possibilité aux membres de la communauté d’échanger sur les besoins futurs en réduction et analyse d’imagerie astronomique grand champ en France. Il permettra de discuter de la pertinence ou non d’un Service National spécifique aujourd’hui et d’en préciser, le cas échéant, le périmètre, compte-tenu de l’expertise accumulée et des nouveaux enjeux scientifiques. Parmi les questions qui seront abordées : est-il nécessaire de conserver en France un centre de traitement dédié ? Si oui, pour quelles données ? Quels sont les logiciels et pipelines à maintenir en état de production pour les utilisateurs ? Quels sont les savoir-faire à documenter en priorité ? Quels sont les défis algorithmiques à relever ? Quelles ressources leur associer ? Enfin, pour élargir la discussion, quel doit etre le caractère de notre implication dans les futurs grands relevés au-delà de 2020 ?

Le site web de la conférence accepte dès à présent les contributions : https://wfastroiap2017.sciencesconf.org. Les organisateurs sont également disponible pour tout renseignement ou discussion à wfastroiap2017@sciencesconf.org.

Transmis par Henry Joy McCracken

2. Conference : The cosmic feast of the elements

A conference to celebrate the work of Grazyna Stasinska will be held at Puebla (Mexico), 23-27 Octobre, 2017. https://sites.google.com/a/astro.unam.mx/grazyna2017/

In the past few decades most of our understanding of the history and chemical evolution of galaxies has been guided by the study of their stars and gaseous nebulae. Nebulae, thanks to their bright emission lines, are especially useful tracers of chemical elements from the very centre to the outskirts of galaxies. In order to pin down the chemical abundances in nebulae, we must rely on careful analysis of emission lines combined with detailed models of the microscopic physical processes inside nebulae and state-of-the-art atomic data. Another important piece of the puzzle is the interplay between galaxy evolution and the activity of their central engines either as optical AGNs or radio jets. Last but not least, let us not forget the huge population of lineless, retired galaxies ionised by hot low-mass evolved stars : after nuclear and star formation activity quiets down, retired galaxies are the natural consequence of galaxy evolution.

Topics :

- The importance of atomic data in abundance derivations

- Confronting nebular and stellar abundances

- Strong line methods for abundance determination in ionized nebulae

- The abundance discrepancy problem

- Dusty issues in the study of ionized nebulae

- Planetary nebulae as astronomical tools

- The distribution of oxygen in and among galaxies

- Observational constraints for chemical evolution studies

- Chemical enrichment in the Universe

- Active and inactive galaxies

- Retired galaxies and their role on the star formation-AGN connection

- The fate of Lyman photons in the Universe »

Transmis par Suzy Collin-Zahn

3. Ouverture de la base d’indices sismiques stellaires SSI (The Stellar Seismic Indices data base)

Les spectres d’oscillations des étoiles obtenus par les missions spatiales CoRoT et Kepler ont permis la détection d’oscillations de type solaire dans un nombre très important d’étoiles géantes rouges. Ces spectres peuvent être compliqués à analyser individuellement. Néanmoins des paramètres globaux, appelés indices sismiques, peuvent en être extraits relativement facilement. Combinés avec des mesures de température effective, et en utilisant les lois d’échelles sismiques, ces indices permettent de déterminer la masse, le rayon et la gravité de surface (log g) des géantes rouges. Ces indices sont d’ores et déjà utilisés dans les études de population galactique et leur synergie potentielle avec les données GAIA à venir ouvre d’intéressantes perspectives.

Dans le cadre du projet Europeen SPACEInn, le Laboratoire d’Etudes Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique (LESIA, Observatoire de Paris) a développé une base de données nommée The Stellar Seismic Indices (SSI) data base.

Cette base de données, qui vient officiellement d’ouvrir, contient des indices sismiques ainsi que des paramètres de la granulation stellaire, extraits de manière automatique et précise, pour près de 18 000 géantes rouges observées avec les missions spatiales CoRoT et Kepler. Ces données constituent le plus grand jeu de données de ce type accessible à l’heure actuel.

La base de données ainsi que sa documentation sont accessibles à partir du site web SSI : http://ssi.lesia.obspm.fr/

SPACEInn (http://www.spaceinn.eu/) est un projet Européen financé dans le cadre du 7ieme programme cadre Européen (FP7) pour promouvoir l’utilisation des données sismiques existantes au sein de la communauté de la physique stellaire et au-delà.

Transmis par Réza Samadi

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Pour faire passer vos messages, envoyez un mail au secrétariat SF2A (secretariat@sf2a.eu) avant le vendredi 18h pour une diffusion le lundi après-midi suivant. Les messages (*courts*, maximum 20 lignes) doivent parvenir impérativement sous forme de texte ASCII simple (les caractères speciaux doivent etre supprimés ; les accents sont autorisés).

SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A----SF2A

Haut de page


© 2019 art-eres.net | Plan du site | Spip | Modifié le: 24 juin 2019 | Espace privé